Un bulletin pour les Municipales 2014

Si nous ne sommes pas candidats à l’élection Municipale de 2014, nous n’avons pas pour autant l’intention  de rester en retrait, d’autant que les professions de foi, des uns comme des autres, semblent totalement écarter nos inquiétudes de santé.

Rien à faire!

Plus de 270 médecins en Limousin interpellent les pouvoirs publics et les politiques, mais non, rien n’y fait.
Pas d’annonce locale dans ces premiers bulletins si ce n’est une signature de charte « 0 pesticide » qui ne fait que répondre à l’interdiction des  pesticides dans les collectivités qui vient d’être votée à l’initiative du Sénateur du Morbihan, Joël LABBE .

Pas la moindre évocation de la situation des riverains et particuliers et du coup, pas la moindre mesure annoncée.

Ignorer cet état de fait, c’est renier les inquiétudes d’une partie de la population qui s’agite dans tous les sens pour alerter sur les menaces qui pèsent sur la santé de tous.

C’est renier les agriculteurs malades des pesticides et surtout, c’est encourager à poursuivre sans rien changer.
Si vous le souhaitez, téléchargez notre bulletin en cliquant sur le lien ci-dessous et Messieurs les candidats, n’hésitez pas, laissez nous vos commentaires quant à nos propositions….

Bulletin d’information d’ALLASSAC ONGF N°01/2014  – ici

et pour ceux qui le veulent,
téléchargez notre bulletin de soutien ici

Enfin, pour ceux qui doutent encore de la nocivité des pesticides,
http://languedoc-roussillon.france3.fr/2014/03/08/pesticides-le-combat-d-un-gardois-pour-reveiller-le-monde-agricole-429217.html

Espérons que le monde agricole en Limousin finira par se réveiller.
Quant au monde politique, il serait bien que lui aussi s’interroge sur ses responsabilités.

4 thoughts on “Un bulletin pour les Municipales 2014

  1. Un autre combat contre les pesticides. Les riverains en ont assez, sont inquiets pour leur santé. Est-il normal que l'on soit obligé de se défendre? on sait aujourd'ui que les pesticides tuent

  2. Moi, Daniel Freygefond, en tant que citoyen, écologiste, humain de cette planète et candidat aux élections municipales de Brive 2014, aussi loin que je m'en souvienne, de part mon amour pour la nature et de mes convictions, j'ai toujours condamné l'utilisation des pesticides que j'ai toujours considéré comme un véritable danger de santé publique. En effet, le formidable travail réalisé par l'association ONGF ALLASSAC confirme, renforce mes positions quand à la nocivité des pesticides. En tant que candidat bien que la mesure interdisant les pesticides hors usage agricole sera obligatoire en 2020, si je suis élu je ferais en sorte qu'elle soit applicable tout de suite. Car il y a urgence. Même si je ne suis pas élu, je me battrais encore et toujours contre ce fléau, véritable mal pour l'humanité et les générations futures. Avec la liste Brive en Transition nous apportons notre soutien total à O.N.G.F. ALLASSAC.

    Daniel Freygefond

  3. 1ère réaction directe et publique. la Santé des Corréziens serait elle réservée aux seuls écologistes et soutiens de gauche se présentant à Brive?
    heureusement, deux autres candidats se sont manifestés auprès de notre association.
    Dans l'ordre, Eric VALERY et Jean Louis LASCAUX, tous deux candidats à ALLASSAC.
    Précisons que notre bulletin a été distribué à l'ensemble des têtes de listes de la Communauté d'Agglomération de Brive mais aussi à toutes celles qui se présentent sur le futur Canton d'Allassac en pleine zone de culture intensive.
    Dépêchons, dépêchons, messieurs les candidats, nous allons communiquer sur vos promesses ou sur votre inertie ou en tout cas votre absence manifeste d'avis.