UN NOUVEAU SACCAGE DE VERGER…

fr3-2Bimage

Nous apprenons, par la rumeur publique, recoupée par plusieurs sources fiables, qu’un verger intensif de Pommes aurait à nouveau été saccagé en Corrèze.


Après Concèze qui a fait la une des médias nationaux, grâce à une magnifique communication orchestrée par des des pro de la com’ (les rois de la COM’ POMME comme nous les appelons), ce serait aujourd’hui SAINT PARDOUX CORBIER en Corrèze qui serait victime d’un nouveau saccage de verger. Plusieurs centaines d’arbres à maturité auraient été coupés.

Image de france 3 Limousin – Saccage de Concèze

Lors des derniers faits de CONCEZE, nous avions dénoncé énergiquement ce saccage et manifesté notre soutien sincère à l’arboriculteur concerné.
Nous avions demandé aux responsables de  l’interprofessionnel de la pomme d’être prudents dans leurs propos, des doutes plus que sérieux existants quant à la participation réelle de militants anti-pesticides à ces actes.

Puis, pour ne pas nuire au bon déroulement de l’enquête, nous nous sommes mis en retrait et n’avons pas réagit aux propos infamants qui nous ont été adressés publiquement par ceux que nous invitions à la modération.

Il n’empêche qu’ils se sont défoulés, nous traitant de :
– « Groupuscules sectaires »
– « ‘d’esprits faibles de l’appel du djihad des quelques ayatollahs verts qui ont pignon, plaque, association ou écran sur rue »
– « ces terroristes ont tous des symptômes d’une régression intellectuelle majeure »
– « bêtes à manger du foin…..troupeau d’ânes bâtés… malades,  khmers verts, esprits faibles… »
etc, etc,
et je vous passe les commentaires de certains blogs plus ou moins en liens étroits avec ces mêmes individus.

Nous rappelons à ces gens que nous avons toujours mis un point d’honneur à mener nos actions dénonçant les dangers des pesticides dans le plus grand respect des hommes, y compris des arboriculteurs, première victimes de ces produits qu’ils utilisent.
Nous rappelons que nous venons en aide à ceux là même qui après des années d’utilisation de ces poisons tombent malade et entament une procédure compliquée de reconnaissance en maladie professionnelle.
Nous n’irons pas dans la sensiblerie ni le larmoiement, mais très sincèrement, je ne suis pas certain que ces manœuvres machiavéliques honorent ceux qui y ont recours.
En tout cas ne leur en déplaise, elle, n ‘entament en rien notre détermination à faire avancer cette cause si juste.
Et, en guise de clin d’œil et d’espoir, je vous invite à jeter un regard à cet article qui raconte l’histoire d’un village Italien qui a fait basculer l’ensemble des vergers intensifs et conventionnels implantés autour du village vers le bio.
Tout ça grâce à la détermination de la population locale et de l’aide d’un « petit Maire ».
Je vous laisse découvrir l’article : Le « vert » dans la pomme, un village Italien dit Non aux pesticides.

Nous rappelons à ces gens que nous sommes avant tout et pour beaucoup d’entre nous, des parents simplement soucieux de la santé de leurs enfants et qui méritent à minima le même respect que celui dont nous témoignons à nos voisins.

Aussi, en raison de ce nouveau saccage de verger qui aurait été commis il y a quelques jours, nous ne souhaitons pas attendre que se mette en marche les Rois de la Com’ Pom’, et qu’à grand renfort de médias jettent encore l’opprobre et le discrédit sur nous, comme ce fut le cas pour l’affaire de Concèze.

Nous sortons donc de notre silence et diffusons à tous ce communiqué de presse, téléchargeable ici.

Nous invitons une nouvelle fois à la prudence ceux qui prendront la parole car, à force de crier au Loup, même s’ils ont déserté le Limousin il y a bien longtemps déjà, il ne faudrait pas donner des idées pour qu’ils reviennent.

Nous n’osons croire qu’il s’agisse là du but recherché!?!

Alors que nous terminons cet article, nous apprenons que des syndicats représentants les producteurs de fruits et légumes viennent de saccager et de mettre le feu à l’hôtel des impôts de MORLAIX en Bretagne pour dénoncer l’embargo Russe…
Notre « extrémisme » représenté par une marche blanche, quelques conférences avec des médecins et autres actions comme la mise en place de panneau alertant sur les dangers des pesticides fait bien pâle figure.

One thought on “UN NOUVEAU SACCAGE DE VERGER…

  1. pourquoi faut-il encore une fois que ces prédateurs humains ne comprennent pas qu'ils détruisent aussi leurs propres santé ?
    faut-ils que l'intérêt financier dépasse de loin l'intérêt sanitaire ?

Laisser un commentaire