Mobilisation citoyenne… Ce n’est qu’un début

28-2B10-2B2014

Une belle réussite…

Plus de 70 personnes rassemblées sur la place d’ALLASSAC pour rendre publique des analyses de pesticides dans l’air qui parlent d’elles-mêmes (35 substances chimiques à 500 m d’un verger) et pour demander à l’autorité municipale de prendre un arrêté municipal prescrivant quelques mesures de protection mais surtout d’information.

 70 personnes rassemblées – sans tapage médiatique, ni grosse action de communication.
Quelques coups de téléphone ont suffi. Et encore, nous avions bien spécifié qu’il s’agissait d’une simple action locale afin de ne pas être débordés par un trop grand nombre de personnes.
Un grand merci à tous les ALLASSACOIS et quelques voisins qui sont venus à nos côtés pour cette action locale visant à dénoncer les projets d’extension de vergers se rapprochant des habitation.
Un grand merci également à quelques conseillers municipaux qui font honneur au rôle d’Élu au service de tous, avec à l’esprit le sens de l’intérêt général.
Toujours est il que la réaction des pro de la com’ pomme (les cabinets de professionnels de la communication) de ne s’est pas faite attendre.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/limousin/2014/10/28/mobilisation-contre-les-pesticides-allassac-579758.html

(cocasse la pub Limdor à côté du titre « Mobilisation contre les Pesticides à ALLASSAC »)

un communiqué de presse rédigé par les représentants des arboriculteurs a déjà été diffusé.
Dommage que nous n’ayons pas le même droit de réponse à chaque fois qu’un article vantant les mérites de la Pomme du Limousin est publié ou diffusé!
En tout cas, tous les arguments des défenseurs des pesticides n’arriveront pas à fabriquer le doute chez les citoyens.
D’après eux, se seraient « seulement » 35 substances chimiques présentes à 500 m d’un verger école.
Pas de quoi s’affoler! Rien que  quelques  produits perturbateurs endocriniens, peut être aussi un peu cancérigènes, mutagènes ou encore reprotoxiques. Pas plus grave que de passer une soirée dans le cantou.
Vraiment pas de quoi s’affoler…
Peut être même que,  comme me l’a affirmé il y a quelques temps un arboriculteur, ces produits sont bons pour notre santé… c’est comme des médicaments… du calcium….
Ces arguments réellement  » fallacieux », (comme disent certains manipulateurs) nous font sincèrement rigoler!
A moins que peut-être la marmotte de chez Milka , elle plie vraiment le chocolat avec ses petites mains… On veut bien croire à tout!
Soyons sérieux, arrêtons de prendre les gens pour des imbéciles.!!!
Et encore, que ces personnes essaient de nous faire passer pour des farfelus, on veut bien!
Mais qu’ils remettent en cause l’expertise de 280 médecins Limousins sur la question, là je m’interroge???
Les études d’arboriculteur permettraient elles d’avoir plus de connaissances médicales que les études de médecins?!?!?
Diantre!!!! la prochaine fois que j’ai une angine je vais voir mon voisin arboriculteur plutôt que d’aller chez le docteur qui visiblement n’y connait rien en matière de santé!!!!!!

Ces arguments de langage et de communication, utilisés depuis des décennies par l’industrie du tabac sont bien connus et ne trompent  plus personne.
Ils servent juste de prétexte aux politiques  et aux décideurs qui se refusent à prendre la moindre mesure.

Cela fait partie d’une stratégie de communication que l’on appelle « la Fabrique du doute ».
L’air des vergers est particulièrement respirable.
L’ai des villes est plus mauvais.
C’est pourquoi les abeilles meurent dans les campagnes et vont se réfugier sur les toits des immeubles en ville.
C’est aussi pourquoi, certains riverains quittent la campagne le week end pour aller prendre un bol d’air en ville.
C’est aujourd’hui une réalité!!!!!

Le pire dans tout ça c’est que ceux qui essaient de rassurer tout le monde en fabriquant du doute et en minimisant les risques et les dangers des pesticides font du tort aux personnes les plus exposés: Les arboriculteurs.

Le, jour même de notre action une dépêche AFP  faisait le point sur l’étude AGRICAN qui si elle n’est pas parfaite précise tout de même certains faits comme:
« Le risque de cancer du Poumon est deux fois plus élevé chez les agriculteurs spécialisés dans …la taille des arbres fruitiers a expliqué le chercheur Pierre Lebailly ».
Pour le cancer de la prostate, ce sont des producteurs de bovins et les agriculteurs spécialisés dans le tournesol, le tabac, les fruits… qui sont le plus exposés ».
etc, etc…
Les promos rassurant des rois de la com’ pomme n’y changent rien. L’expertise est bien là!

Mais dites moi, une question me vient à l’esprit???
Si l’air des vergers est si bon, si pur, si sain, pourquoi est il interdit d’y retourner durant 6, 12, 24 ou 48 heures après un traitement pesticides conformément à l’article 3 de l’arrêté du 12 septembre 2006.
Pourquoi en cas de nécessité absolue d’y pénétrer faut il être équipé comme ça?

Non, vraiment, comme il est dit dans le communiqué de presse de l’association Pomme du Limousin:
« Il ne fait pas l’ombre d’un doute que l’air est bien plus respirable à proximité d’un verger  qu’au cœur de toute cité urbaine ».

4 thoughts on “Mobilisation citoyenne… Ce n’est qu’un début

  1. Message de soutien de Paul François, Président de l'association PHYTO-VICTIMES.
    Bonjour, Sachez que Phyto-Victimes s'associe à votre démarche en précisant que le monde agricole aujourd'hui dans son ensemble n'a aucun intérêt a installer des zones de pollutions intensives proches des habitations.
    Il en va de l'intérêt de tous le monde de mettre en place des zones "tampons" qui permettront une meilleure cohabitation entre les riverains et les producteurs. Il en va de la santé de tous. Nous défendons une agriculture responsable et non pas un déni d'une situation suffisamment mise en avant par le monde scientifique.
    A bientôt.
    Paul François – Président de l'association PHYTO-VICTIMES

  2. ce message de soutien nous touche profondément. Il témoigne du respect et de l'amitié qui unissent nos associations. C'est la preuve que Riverains et Agriculteurs peuvent s'unir pour trouver des solutions réelles à la problématique Pesticides.
    Nous sommes tous responsables et à ce titre devons veiller à ne pas nous déchirer et nous réfugier dans le déni, l'omerta et la fabrique du doute. Grace à l'action de PHYTO-VICTIMES et de tous ses membres si durement atteints par ces poisons, grâce à l'action des médecins dont les 280 Médecins de l'AMLP et enfin grâce à la mobilisation citoyenne qui se concrétise dans les actions de GENERATIONS FUTURES et ALLASSAC ONGF, je gage que la prise de conscience est déjà engagée et que le changement pour une agriculture plus vertueuse et plus agronomique que chimique est en route… A bientôt, avec un grand merci et un profond respect pour l'action de Paul François et de tous les membres de Phyto-Victimes.
    Toute mon amitié et J.F et C.C-L et leurs familles.

  3. Bonjour,
    La rencontre prévue hier entre le maire et les représentants de l'association a-t-elle eu lieu ? Si oui, peut-on connaître la position du maire sur le projet d'arrêté ?

  4. Bonjour,
    Faute de disponibilité, cette rencontre est reportée à Mardi soir 18h30, où une délégation de nos associations sera reçue par Monsieur Jean Louis Lascaux, Maire d'ALLASSAC.
    La proposition d'arrêté municipal sera bien évidemment au cœur de l'ordre du jour.
    A l'issue de cette rencontre, un compte rendu sur ce blog visant à préciser la position du Maire d'ALLASSAC sera mis en ligne.
    Ce document dont l'intérêt résulte, outre les propositions, dans son argumentation et ses références légales sera prochainement mis en ligne et accessible de ce blog.
    Merci de votre intérêt.

Laisser un commentaire