Les victimes des pesticides s’organisent à l’échelon national

victimes_pesticides

Notre association est à nouveau engagée dans une action d’envergure consistant, avec le soutien de Générations Futures, à la mise en place d’une coordination des organisations locales (collectifs ou associations) de soutien aux victimes des pesticides, à l’échelon national puis dans un second temps européen.

L’association Allassac ONGF, aux côtés d’autres structures est une nouvelle fois à la tête du combat contre les pesticides et a pu s’exprimer sur les ondes nationales des radios et télévisions.

Une carte de France des victimes des pesticides (professionnels et riverains), non exhaustive, vient d’être publiée. Depuis sa diffusion le 21/04/2016 par les médias nationaux, les témoignages ne cessent d’affluer en nombre impressionnant, y compris du Limousin ou encore de la Dordogne où nous sommes particulièrement actifs.

Nous sommes heureux de constater l’évolution et la prise de conscience notamment des professionnels du Limousin qui, aujourd’hui, n’hésitent plus à nous contacter et demander notre aide pour lancer des procédures de reconnaissance en maladie professionnelle.

Depuis le début d’année, 2 ouvriers arboricoles du Limousin ont été reconnus en maladie professionnelle suite à leur exposition aux pesticides, l’un pour un cancer, l’autre pour une maladie de Parkinson.

D’autres personnes y, compris des propriétaires de vergers et chefs d’exploitations, nous ont contacté directement ou par l’intermédiaire de leurs familles, envisageant de déposer des dossiers de reconnaissance y compris pour plusieurs à titre posthume.

Si nous saluons ces reconnaissances pour les professionnels et la multiplication des indemnisations en leur faveur au titre du préjudice subit, force est de constater qu’il reste encore beaucoup de travail vis-à-vis des riverains qui eux aussi sont victimes des pesticides.

Et pourtant les règlements européens, comme l’article 3 (14) du Règlement Européen N°1107/2009 du 21/10/2009 concernant la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques (Pesticides), reconnaissent la vulnérabilité des riverains notamment au travers la définition des publics vulnérables:

Sont considérés comme vulnérables, les personnes nécessitant une attention particulière dans le contexte de l’évaluation des effets aigus et chroniques des produits phytopharmaceutiques sur la santé. Font partie de ces groupes : les femmes enceintes et les femmes allaitantes, les enfants à naître, les nourrissons et les enfants, les personnes âgées, les travailleurs et habitants (riverains) fortement exposés aux pesticides sur le long terme.

A ce titre, et nonobstant l’avis de certains, il est possible que les autorités prennent des mesures de protection spécifiques à un contexte local particulier.

S’ils ne peuvent interdire l’utilisation de tel ou tel produits, préfets et maires, peuvent dans certaines conditions, prendre des mesures de protection spécifiques qui pourraient s’avérer utiles et éviteraient souvent la naissance de conflits et de tensions dans nos campagnes.

En tout cas, comme exposé dans l’émission de radio diffusée en direct le 22 avril à 9h00 sur les ondes de RCF , nous voulons croire que, en Limousin, de la concertation actuelle menée depuis maintenant plus d’un an (pour mettre fin à des tensions que nous voulons être du passé), avec les arboriculteurs du Limousin, les médecins de l’AMLP, les représentants des agriculteurs, Phyto-victimes et nous-mêmes, sous l’égide des pouvoirs publics, naîtra bientôt une charte ambitieuse.

Celle-ci ne réglera pas tous les problèmes, n’apportera pas la protection maximale que nous attendons en terme de sécurité sanitaire comme en terme de diminution des quantités de pesticides utilisés et de retrait rapide des pesticides les plus dangereux, mais elle permettra de créer une base de départ intéressante que nous ne pouvons refuser.

Les mesures évoquées dans ce projet de charte nous sont déjà enviées par de nombreuses régions notamment viticoles et arboricoles, comme par exemple, les manches à air agricoles déjà implantées rappelant l’interdiction de traiter par des vents > à 19km/h.

La notion de non traitement les dimanches et jours fériés est aussi une étape importante, comme la reconnaissance officielle de la problématique engendrée par la dérive des pesticides en dehors des zones traitées et la mise en place de dispositifs anti-dérive (haies végétales double rang, filets anti-dérive ou zone tampon de 50 m entre la première rangée de pommiers traités et la limite de propriété habitée). L’idée de mise en place d’une signalisation informative le long des routes et itinéraires de randonnées traversant ou longeant les zones de traitements fait aussi son chemin, comme l’information des riverains préalablement aux traitements.

Bref, une volonté de transparence qui augure d’un avenir plus radieux dans les relations entre riverains et arboriculteurs.

Nous voulons croire que chacun trouvera son compte dans cette charte qui se veut évolutive et progressive pour permettre de mieux – vivre dans nos campagnes et d’aller vers des pratiques plus respectueuses de la santé et de l’environnement en privilégiant toutes les alternatives aux pesticides qui permettent une production agricole de qualité.

Gageons que les consommateurs que nous sommes, par nos choix et nos achats, finiront de convaincre de la nécessité à changer les modes de cultures.

Les médias ont largement repris et diffusé notre carte des victimes :
– L’Obs‎ : « L’air n’est pas respirable » : la carte de France des victimes des pesticides
– Le Point‎ : Pesticides : la carte de France des victimes
– Sud Ouest : La carte de France des victimes des pesticides
– Les Échos : La carte de France des personnes exposées aux pesticides
– Pourquoi Docteur ? :Pesticides : la carte de France des personnes exposées
– Normandie-actu : Pesticides. La carte des victimes. En Normandie, des témoignages accablants
– Le Point : Pesticides : la carte de France des victimes
– Santé Magazine : Pesticides : une carte interactive pour visualiser les victimes
– 20minutes.fr : Une carte recense près de 400 témoignages de victimes des pesticides
– Bien Public : Pesticides : des centaines de victimes témoignent
– Novethic :Générations Futures dresse une carte des victimes des pesticides
– Le Télégramme : Carte. « Générations Futures » recense les victimes des pesticides
– Médiapart : Une carte des victimes de pesticides en France
– L’Express : Pesticides: les victimes recensées sur une carte de France
– Libération : Une carte de France des victimes de pesticides
– France Ouest : Pesticides : une carte des victimes
– Sciences et Avenir : Générations Futures publie une carte interactive des victimes de pesticides.
– Le Parisien : La première carte des victimes des pesticides
– La Dépêche : Pesticides : les victimes témoignent par dizaines
– la Nouvelle République : 
Une carte recensant les victimes des pesticides
– Femme Actuelle : Les victimes des pesticides recensées sur une carte de France
– Corse-Matin : Une carte des victimes des pesticides
– Charente libre : Des charentais témoignent pour Générations Futures
– Politis : Pesticides : la carte de France qui pique les yeux
– Vitisphere.com : Générations futures crée une carte interactive des victimes
– 7 de table : Générations Futures révèle les victimes de pesticides
– Métronows : Asthme, fausses couches, problèmes de thyroïde… les ravages des pesticides.
– La République du Centre : Alerte sur les risques liés aux pesticides
– Dernières nouvelles D’Alsace : Pesticides dangereux: riverains et agriculteurs témoignent
– France Info : Pesticides : 400 témoignages de victimes sur la carte de France
– Europe1 : « Générations futures » établit une carte de France des victimes de pesticides .
– RFI : Des centaines de victimes de pesticides localisées sur une carte de pesticides.
– Radio VL : Générations Futures publie une carte des victimes des pesticides
– France Bleu : Une carte dénonce les ravages des pesticides en France et dans la Drôme.
– France Bleu : Témoignage : « Le scandale des pesticides est équivalent à celui de l’amiante »
– France Info : Pesticides : « Il faut un fonds d’indemnisation pour les victimes »
– France Inter : Pesticides : Ne vous taisez pas !
– France Inter : Vous respirez les pesticides. Dites-le !

France 3 National : Pesticides : Les Français ont peur pour leur santé
– France 3 : 
Pesticides : des dizaines de témoignages de victimes en Poitou-Charentes
– France 3 : La carte des victimes des pesticides en Île-de-France
– France 3 : Pesticides : les témoignages de 8 victimes en Languedoc-Roussillon
– France 3 : Victimes de pesticides : une habitante de Canjuers dans le Var parmi 400 témoignages.
– France 3 : « Générations Futures » publie une carte des victimes des pesticides
– France 3 Languedoc Roussillon dans le 19/20h du 21 avril 2016
– RMC – Bourdin Direct : 
Impact des pesticides sur la population: « On est devant un scandale sanitaire potentiel »
– BFM TV : Une carte dénonce les ravages sanitaires des pesticides en France
– I télé : Pesticides : 400 victimes témoignent
– France 2 : Générations Futures recueille les témoignages de 400 victimes des pesticides
– France 3 : Quand la population tente de raisonner les vignerons

 

 

Laisser un commentaire