Signature de la charte pour une arboriculture mieux intégrée à son environnement

manchon

Communiqué de presse du 19/03/2017

Le Président de l’association ALLASSAC ONGF et l’ensemble des membres du bureau vous informent de la signature d’une Charte visant à une arboriculture mieux intégrée à son environnement en Limousin, qui se tiendra :

Le Lundi 20 mars 2017, à 18h30, salle du Foyer Culturel de Lubersac, en Corrèze(19).

Ce travail a été rendu possible notamment grace à l’implication importante de Paul François, Agriculteur et Pdt de Phyto Victimes (www.phyto-victimes.fr) et du Docteur Périnaud et ses confrères, médecins de l’association alertant sur les dangers des pesticides (www.alerte-medecins-pesticides.fr) qui ont tout mis en œuvre pour nous aider à sortir du simple problème de voisinage, dans lequel nous avons été enfermés durant des années, pour enfin aborder la question essentielle de fond portant sur :

La santé des riverains liée à l’exposition aux pesticides.

Ce document, unique en France au regard des propositions et de la méthode menée, a été élaboré dans la plus grande concertation, avec les représentants des arboriculteurs et des riverains, pour tenter de trouver des solutions permettant de mettre fin à plus de 10 ans de tensions et protéger, à minima, les riverains, de la dérive des pesticides.

Si cette charte n’est pas une  « baguette magique » réglant tous les problèmes, elle a le mérite, en ayant éveillé les consciences, d’avoir ramené une certaine concorde dans nos campagnes et d’avoir mis à jour une problématique majeure de Santé-Environnement qui est, aujourd’hui , de la responsabilité de tous, y compris des élus et des pouvoirs publics qui ont accompagné et prêté leur concours à cette démarche et initiative Citoyenne.

Aussi, pour nous, cette signature de Charte s’inscrit totalement dans l’esprit de la 12ème semaine pour les alternatives aux Pesticides et son slogan : Ensemble, cultivons l’avenir

A noter que cette Charte, qui est un document fixant une base de départ et la mise en place de mesures d’urgence, fera l’objet d’un bilan d’évaluation partagé régulier qui, le cas échéant, toujours dans la concertation, conduira à une révision des mesures préconisées, de manière progressive et évolutive.

L’objectif final restant le retrait obligatoire des pesticides les plus dangereux, dès lors que des alternatives existent et, à terme, si possible, leur suppression.

Nous voulons croire que,  « Ensemble, nous pouvons cultiver l’avenir », avec toujours à l’esprit, l’intérêt des Générations Futures.

Pour le Bureau d’ALLASSAC ONGF

Le Président : Laurent REYROLLES

One thought on “Signature de la charte pour une arboriculture mieux intégrée à son environnement

  1. C’est dans les cultures à caractère industriel et fort usage de pesticides,qu’il est IMPORTANT de renforcer l’innovation pour contrer cette dépendance aux biocides.Quoi qu’il en soit,la seule réduction par 77% des fermes permettrait déjà d’atteindre les 30% de pesticides en moins au niveau national en France.Pour autant il faudra AIDER LES AGRICULTEURS DANS CETTE TRANSITION COMPLEXE,impliquant une adaptation conséquente des systèmes de cultures.Si pour l’agronome Vasileios Vasilejadis,ces résultats sont d’une grande importance,car ils suggèrent que réduire les pesticides est à la portée de la plupart des agriculteurs Français,sans frais.Il est essentiel que ces travaux soient connus aussi des décideurs,au niveau national comme européen,car IL EST PEU PROBABLE QUE LES AGRICULTEURS ADOPTENT CE TYPE DE STRATEGIES D’EUX MEMES .Aux politiques de développer des mesures les y encourageant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *