Phyto’ Alerte Limousin : une application smartphone pour alerter la population avant les épandages de pesticides

phyto'Alerte1   Depuis 2011, nous en rêvions et nous la demandions à corps et à cris!!!

Dès les premières rencontres du comité de suivi des Pesticides, à la Sous Préfecture de la Corrèze, nous avions proposé le concept d’un outil informatique permettant d’alerter les populations préalablement à la réalisation des épandages de Pesticides à proximité des zones de Vie.

L’idée était là, le concept aussi… Cette demande originale, portée par notre association locale www/ongf.fr, a été évoquée et demandé au niveau national dès 2012 par www.générations-futures.fr, notamment  lors du congrès Pesticides qui s’était tenu au Palais du Luxembourg (Sénat)  où nous étions invités à la tribune et aux différentes tables rondes.

Que de travail pour atteindre cet objectif d’Alerte prélable!!!!!  Que de temps passé!!!! 9 ans…!!!! Combien d’allers et retours à la capitale pour convaincre, chercher des financements… Combien d’heures de travail et de discussion pour définir l’outil, son cahier des charges,  en attendant de pouvoir le faire développer!

L’opportunité  du financement s’est présentée en 2019, après plusieurs réunions interministérielles où nous avons défendu le concept de Phyto’ Alerte Limousin, dont le principe a été en amont  approuvé par les responsables de la filière arboricole du Limousin et le syndicat de défense de l’AOP Pomme du limousin .

En effet, suite à ces présentations au plus haut niveau, et après avoir été auditionnés dans le cadre d’un rapport de L’Inspection Générale des Affaires Sociales, nous avons répondu (en urgence au regard des délais) à un appel à projet lancé par l’ARS Nouvelle-Aquitaine, dans le cadre du Plan Régional Santé portant sur « Les initiatives visant à la réduction des expositions de la population aux pesticides ».

C’est dans cet objectif de  » réduction de l’exposition des populations aux pesticides » que, avec les représentants des arboriculteurs et l’ensemble des signataires de la Charte du Limousin, nous avons répondu de manière collective à cet appel à projet, proposant ainsi :

  • de faire développer cette application smartphone, née de notre réflexion,
  • d’acquérir une trentaine de nouvelles manches à air agricole pour généraliser leur implantation

appel à projet

Notre projet ayant été retenu dans son ensemble, nous avons dès lors, grâce à un financement à 100%, pu alors faire appel à une entreprise  spécialisée de la région de Brive en Corrèze , (ARinsight) afin de développer cet outil qui nous permet aujourd’hui encore d’être les pionniers en matière d’initiative visant à tenter de réduire l’exposition de la population aux pesticides.

Cette application simple d’utilisation, sans contrainte réelle pour les arboriculteurs, permettra d’alerter les riverains la veille ou l’avant veille des traitements et/ou au moment de leur réalisation. Les randonneurs pourront également être prévenus et informés des traitements à venir de manière à éviter les randonnées dans les zones traitées aux pesticides qui, pour rappel, sont interdites durant 6/12/24 ou 48 heures après traitements, en fonction du ou des traitements pulvérisés.Précisons que cette notion de délais de rentrée est prise en compte par Phyto’ Alerte.

Nota: si les délais de rentrée s’appliquent aux parcelles traitées, dont le caractère privé ne peut être remis en cause, Les chemins publics de randonnées et routes longeant ou traversant les zones traitées doivent, de la même manière et en toute cohérence, être pris en considération.

Si cette application ne permet pas de réduire les quantités de produits utilisés, elle conduit néanmoins à réduire l’exposition des populations par une information préalable qui permet de prendre des mesures minimales en évitant, autant que faire se faire, les zones de traitements lors des épandages.

L’efficacité de ce dispositif tiendra dans la volonté des arboriculteurs de se l’approprier. Nous comptons donc sincèrement sur eux pour jouer le jeu de la transparence et prévenir  24h/48h avant ou au moins la veille des traitements et de confirmer leur réalisation au moment de l’épandage. Quelques clics sur l’écran suffisent pour cela.

Les riverains qui ne seraient pas prévenus d’un traitement voisin en cours pourront toujours diffuser l’information sur la réalisation de cet épandage non signalé..

Les explications en images:

phyto'Alerte1phyto'alerte5

 

phyto'Alerte3phyto'Alerte4phyto'Alerte2

 

A ce ,jour, plusieurs associations à travers la France ayant entendu parler de notre projet d’application Phyto’ Alerte Limousin, se sont rapprochées de nous nous pour connaître son fonctionnement. Gageons que demain, d’autres Phyto’Alerte pourraient voir le jour dans plusieurs régions, au regard de filières agricoles différentes, notamment dans les cultures pérennes grandes consommatrices de pesticides, telles que la vigne, l’arboriculture…

Nous nous mettons bien évidemment à la disposition de tous pour apporter toutes les précisions utiles:

Contact: Fabrice MICOURAUD  – 06.50.22.42.62

 

Cette application a été officiellement présentée lors de l’assemblée générale du Syndicat de Défense de la Pomme du Limousin qui s’est tenue ce vendredi 5 Février 2020, à Lubersac, en présence du Préfet de la Corrèze. A cette occasion, la parole nous a été donnée et nous avons pu rassurer sur les finalités de cet outil « Phyto’ Alerte » qui, au delà des aspects sanitaires de réduction de l’exposition par l’information préalable,  vise à générer du respect et de la compréhension réciproque afin d’intensifier ou renouer le dialogue, expliquer et ainsi ramener encore plus de concorde dans les relations riverains / arboriculteurs

Laisser un commentaire